Cultiver l'émerveillement
Catherine L'Écuyer

Nouveautés de la semaine

Éditeurs québécois et franco-canadiens
Lettres québécoises, no 176
  • Lettres québécoises, no 176
Océan
  • Océan
Estuaire, no 178
  • Estuaire, no 178
Les écrits, no 156
  • Les écrits, no 156
Marguerite-A. Primeau, première femme de lettres du Far Ouest canadien
  • Marguerite-A. Primeau, première femme de lettres du Far Ouest canadien
Éditeurs européens
Mythes vs réalités
  • Mythes vs réalités
Mythes vs réalités, + 18 ans
  • Mythes vs réalités, + 18 ans
La grande aventure
  • La grande aventure
Slasher
  • Slasher
Résister au désastre
  • Résister au désastre

DANS LES MÉDIAS

Lutte (La)
  • Lutte (La)
  • Poulin, Mathieu
  • Ta mère
  • ean : 9782924670712
  • prix : 28,00 $

« C’est surprenant, voire délirant, à la fois original et ancré dans la réalité. On ne s’ennuie pas. »
Josée Boileau – Journal de Montréal
[Critique]
 
[Entrevue à Plus on est de fous, plus on lit (RC)]

Cinéma américain (Le)

« Docteure en cinéma, Faradji maîtrise son sujet -  ses considérations techniques sur les films sont passionnantes - , a le sens de l’image et du récit explicatif. »
Louis Cornellier – Le Devoir
 
[Entrevue au 15-18 (RC)]

On n'est pas des trous-de-cul

« C’est un livre magnifique issu d’une thèse, ce qui en soi est rare. C’est aussi une grande injustice qui est réparée : l’ouvrage de Marie Letellier On n’est pas des trous-de-cul, initialement publié chez Parti pris, en 1971, sous la férule de Gérald Godin, nous revient enfin. »
Ralph Elawani – Le Devoir

Maison est vivante (La)

« J’ai adoré. Un véritable coup de cœur ! »
Doris Larouche – Radio-Canada/Style libre
[Entrevue]

Boys club (Le)
  • Boys club (Le)
  • Delvaux, Martine
  • Remue-ménage (Du)
  • ean : 9782890916845
  • prix : 20,95 $

« Encore au XXe siècle, une certaine élite réglait en coulisses les affaires de l’État dans des clubs privés interdits aux femmes. Le prestige de ces endroits semblait proportionnel à leur capacité d’exclure ceux qui n’avaient pas droit de cité. Pour la professeure Martine Delvaux, bien que les salons aient disparu, le modèle du boys club perdure. »
Jean-Philippe Cipriani – L’actualité
[Critique]

Faire son gros possible

« Les trentenaires jumelles Stratis, qui s’intéressent particulièrement à la condition féminine et à la parentalité, se sont inspirées des histoires d’autres mères pour concocter cet ouvrage souvent drôle, profond, actuel et rassembleur autour de thèmes qui vont droit au but, sans tabou, sans langue de bois. Salvateur. »
Claudia Larochelle – L’actualité

Allume-cigarette de la Chrysler noire (L')

« À travers l’histoire inépuisable de sa famille, il nous raconte aussi un petit peu de la nôtre. Et l’allume-cigarette de la Chrysler noire dans tout ça ? Ce n’est pas vraiment important, ce qui compte, c’est la troublante sagesse qui se dégage de toutes ces aventures racontées de main de maître. »
Jacques Lanctôt – Journal de Montréal
[Critique]

Grandes affaires politiques américaines (Les)

« Dans Les grandes affaires politiques américaines, la politologue Karine Prémont présente avec clarté et vigueur huit événements qui ont marqué l’histoire récente du pays. Son style allie la précision factuelle à la fluidité narrative. Lire ses textes est aussi agréable et captivant que regarder une télésérie historique, avec, en prime, le sceau de la rigueur. »
Louis Cornellier – Le Devoir

Vers d'autres rives

« Quel bonheur de pénétrer dans son monde, alitée, de goûter les mangues juteuses et les poètes haïtiens, de savourer ses dessins d’artisan. Le fait-main, y a que ça. C’est une médecine efficace pour à peu près tout. On sent l’affection dans le geste, comme goûter des madeleines ou des confitures maison. Il y a une lenteur toute tropicale dans ce livre, une paresse doublée de chaleur accablante qui vous plombe l’empressement. »
Josée Blanchette – Le Devoir

Transition, c'est maintenant (La)

[Entrevue à Style libre (RC)]

Deuxième mari (Le)

« Sur une île tropicale fictive, le jeune Samuel est donné en mariage à une femme d’âge mûr, de qui il doit satisfaire tous les désirs. Dans cette fable romanesque audacieuse et déstabilisante, Larry Tremblay inverse les rôles pour mieux ébranler notre compréhension de la domination des sexes. »
Anne-Frédérique Hébert-Dolbec – Châtelaine

Temps d'une photo (Le)

« Un ouvrage à lire ! »
Marie-Louise Arsenault – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit
[Entrevue]

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves